Logo blanc mouchoirs Koshi

Pourquoi un éléphant ?

Et Koshi, ça veut dire quoi ?

Quelques chiffres parlant d’eux mêmes

300 milliards de mouchoirs en papiers sont vendus aux USA chaque année

32 milliards de mouchoirs en papier sont vendus en France chaque année

Mouchoirs en papiers sont vendus à chaque seconde en France

Des chiffres impressionnants qui mettent en colère les associations protectrices de l’environnement telles que Greenpeace ou le WWF. La raison ? Pour fabriquer un mouchoir en papier, il faut du papier, et donc du bois… Ces mouchoirs représentent donc des millions d’arbres coupés chaque année, beaucoup provenant des forêts boréales du nord de la Suède, Finlande et Russie.

Mouchoir-deforestation

La mission de Koshi : créer un mouchoir élégant, meilleur pour la peau, et pour notre planète

La fabrication du papier est issue d’une industrie lourde et polluante, qui nécessite de gros moyens industriels et génère une pollution conséquente. De plus, pour produire une tonne de papier, il faut pomper entre 100 et 200 tonnes d’eau qu’il faudra ensuite éliminer pour obtenir du papier sec. Enfin, la majorité des mouchoirs jetables sont blanchis au chlore (ou parfois à l’eau oxygénée) ce qui constitue une autre source de pollution mais également un risque allergène pour les personnes à la peau réactive.

Sur base de cette réalisation, Magali Warlop se lance pour créer un mouchoir simple, respectueux des hommes et de la planète, et créé dans un cadre social positif.

Mouchoir-deforestation
notre-histoire-elephant-koshi

Koshi: un éléphanteau au long nez

Koshi est le nom d’un adorable éléphanteau orphelin que la fondatrice, Magali Warlop, eu la chance d’approcher un été en Asie. Ce nom symbolise donc pour elle ces animaux qui souffrent de la perte de leur habitat naturel à cause de l’expansion démesurée de l’homme sur la nature. En Asie, les éléphants sont des animaux sacrés et magnifiques.

De plus, leur ” long nez ” est un chouette clin d’œil pour représenter une marque de mouchoir !

Les mouchoirs Koshi c’est + …

+ Ecologique

Utiliser un mouchoir en tissu ne gaspille pas la ressource précieuse qu’est le bois. La fabrication des mouchoirs en papier est issue d’une industrie lourde et polluante. La majorité des mouchoirs jetables sont blanchis au chlore ce qui constitue une source de pollution mais également un risque d’allergène pour certaines personnes.
Le coton des mouchoirs Koshi provient de Turquie et est garanti Oeko-Tex càd sans substance nocive pour la santé et l’environnement.
Pour ce qui est de laver les mouchoirs, ça ne prend quasiment pas de place dans une machine à laver (moins qu’une chaussette) et ça se lave avec le reste du linge qui serait lavé de toute façon.

+ Pratique

Plus doux pour nettoyer des petites mains sales ou une larme au coin de l’œil.
Les mouchoirs Koshi essuient les pleurs, mouchent les nez, épongent sueur et petits dégâts du quotidien.
Vous découvrirez très vite que dans certaine situation un mouchoir en tissu est  bien plus pratique qu’un mouchoir en papier !

+ Elégant

Même si le mouchoir en tissu est associé aux gentlemen, il donne beaucoup de classe autant aux hommes qu’aux femmes.
C’est tellement plus élégant de sortir un beau mouchoir en tissu qu’un banal mouchoir en papier !
Les mouchoirs Koshi ont une forme distinctive et des motifs uniques pour en faire un accessoire de mode stylé.

+ zéro déchet

Lavable, réutilisable à l’infini, le mouchoir en tissu se conserve et ne génère pas de déchets.
Contrairement au mouchoir jetable, non lavable, qui génère beaucoup de déchets et remplit significativement les poubelles. Un mouchoir en papier mettra environ trois mois à se décomposer dans la nature.
Stoppons les produits à usage unique et vive le tissu !

+ Economique

Les mouchoirs Koshi permettent de faire des économies puisqu’ils sont réutilisables très très très longtemps.
La consommation moyenne de mouchoirs en France est de 494 mouchoirs en papier par an et par personne. Un mouchoir en papier coûtant environ 0,02 euros. Le budget annuel d’une personne est donc de 9,88€.
Votre mouchoir en tissu Koshi est donc rentabilisé dès la première année.

+ Socialement responsable

Les mouchoirs Koshi sont confectionnés dans un atelier de réinsertion ici à Bruxelles. Oui, cela augmente les coûts de production et donc le prix de vente au détail, mais pour nous c’est important de les fabriquer le plus localement possible et de faire confiance aux talents de ces stagiaires, jeunes et moins jeunes, qui suivent une formation qualifiante.

employées de l'atelier Koshi
Les mouchoirs Koshi sont certifiés Oeko-Tex et respectueux de votre peau

+ Respectueux pour notre peau

Idéal pour les peaux sensibles et réactives, ils sont doux, fabriqués dans un coton certifié Oeko-Tex, sans substance nocive pour la santé.
Ils sont donc aussi très recommandés pour les enfants souffrant d’allergie.
Fini les nez tout rouges et irrités par le papier.

Hygiénique les mouchoirs en tissu ?

Nous avons posé la question au Docteur J. Gérain, responsable des maladies infectieuses aux hôpitaux Chirec et à Eva Jacobs, spécialisée en Toxicologie. Nos 2 spécialistes s’accordent à dire qu’utiliser un mouchoir en tissu n’est pas moins hygiénique qu’un mouchoir en papier qu’on ne jetterait pas immédiatement dans une poubelle… pourtant combien d’entre eux se retrouvent plutôt dans votre poche ? Sans compter que c’est par les mains que les virus/bactéries se propagent, dès lors, on retrouve la même contrainte peu importe la matière du mouchoir : se laver les mains !” Raison de plus pour éviter le papier qui se déchire et perce !!

jeune homme tenant un mouchoir Koshi haut dans le ciel

Restez au courant de l'actualité Koshi !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous tenir informé des promotions, des événements ou des nouveautés !